Le préservatif externe pour se protéger contre les IST

Aussi connu sous le nom de « capote », « condom », « préso » ou « préservatif masculin », le préservatif externe est un deux-en-un : il est à la fois un moyen de vous protéger contre les infections sexuellement transmissibles (IST) et un moyen de contraception. Il permet d’avoir des rapports sexuels sans risque et peut être utilisé dans de nombreuses circonstances.

Les points à retenir

  • Le préservatif externe permet de se protéger contre les IST.
  • Le préservatif externe doit être bien choisi et correctement utilisé pour être efficace.
  • Le préservatif externe est facilement accessible.
Ouverture d'un préservatif masculin
Le préservatif externe doit être bien choisi et correctement utilisé pour être efficace.

Le préservatif externe, qu’est-ce que c’est ?  

Le préservatif externe se présente sous la forme d’un tube souple et fin qui peut être en , en , en polyisoprène ou encore en sensoprène. 

  • Sur l’une de ses extrémités, du côté ouvert, il est doté d’un petit anneau souple qui permet de bien dérouler le préservatif le long du pénis et garantit son bon maintien pendant le rapport sexuel. 
  • Sur l’autre extrémité, du côté fermé, se trouve généralement un petit réservoir en forme de goutte qui permet de recueillir le au moment de l’. Il est toutefois possible de trouver des modèles de préservatif externe sans réservoir, souvent utilisés pour les fellations. 

Bon à savoir : le préservatif se veut d’une extrême finesse afin de rendre sa présence la plus discrète possible lors des rapports sexuels et donc, de préserver les sensations. Par ailleurs, la matière est étudiée pour être robuste et imperméable afin de ne pas laisser passer le sperme. 

Le préservatif externe, à quoi ça sert ?

Le préservatif peut être qualifié de « deux-en-un », puisqu’il sert à la fois à :

Le préservatif : une protection contre les IST !
Le préservatif est le seul moyen de contraception qui permet en même temps d’éviter les IST.

Comment faire si vous êtes allergique au latex ?

La plupart des préservatifs externes sont fabriqués en latex. Si vous êtes allergique au latex, il y a de nombreuses solutions : 

  • il existe des préservatifs externes conçus en polyuréthane ou en , deux types de matière reconnus pour leur souplesse, leur solidité et surtout, pour être hypoallergéniques ;
  • le préservatif interne peut être une solution, car il n’est pas en latex !

Comment choisir la taille de votre préservatif  ? 

Il existe différents types et différentes tailles de préservatifs. Pour trouver la taille idéale, c’est-à-dire celle qui vous convient le mieux et dans laquelle vous vous sentez à l’aise, n’hésitez pas à tester plusieurs tailles et modèles de préservatifs masculins, de différentes marques, afin de trouver LE préservatif qui vous convient. Cela vous permettra de ne pas vous sentir trop serré ou trop lâche et évitera le risque de « craquage ».  

Les bons critères pour choisir son préservatif
  • La matière (latex, polyuréthane, nitrile).
  • La forme (l’existence ou non de réservoir).
  • La finesse ou la texture (« effet seconde peau », « perlé », «nervuré »).

Bon à savoir : il est important de vérifier que le sigle CE (communauté européenne) ou NF (norme française) apparaît sur l’emballage de votre préservatif.

Le préservatif externe est-il efficace contre les IST ? 

Le préservatif est le seul moyen de qui protège contre les IST, mais son efficacité dépend de son utilisation. 

Comment assurer son efficacité ?
  • Utilisez correctement le préservatif (voir les huit étapes).
  • Utilisez un préservatif différent pour chaque rapport sexuel et pour chaque partenaire en cas de rapport sexuel à plusieurs.
  • Changez de préservatif entre une vaginale et anale.
  • Utilisez un seul préservatif à la fois : il ne faut jamais mettre deux préservatifs l’un sur l’autre ou un préservatif externe associé à un préservatif interne.
  • Utilisez un qui soit adapté au type de préservatif choisi.
  • Changez de préservatif s’il a commencé à être posé dans le mauvais sens.

Comment utiliser un préservatif externe ? 

S’il est parfaitement utilisé, le préservatif externe est très efficace. 

  • 8
    Préservatif externe

    Les huit étapes clés pour utiliser un préservatif externe !

  • Préservatif externe emballé Étape 1

    Ouvrez le sachet, sans utiliser les dents ou des ciseaux, et sortez le préservatif de l’emballage.

  • Préservatif externe posé sur un pénis en érection Étape 2

    Poser le préservatif dans le bon sens sur le pénis en érection avant la pénétration. Il doit pouvoir se dérouler facilement.

  • Préservatif externe déroulé sur un pénis en érection Étape 3

    Déroulez-le sur le pénis tout en pinçant le réservoir avec ses doigts pour en chasser l’air.

  • Préservatif externe déroulé sur un pénis en érection Étape 4

    Assurez qu’il est bien déroulé jusqu’à la base du pénis.

  • Application de lubrifiant sur un préservatif externe Étape 5

    Pour plus de confort, mettre un peu de lubrifiant (à base d’eau) sur la partie extérieure du préservatif.

  • Retrait d'un préservatif externe sur un pénis après éjaculation Étape 6

    Après éjaculation, se retirer, avant que le pénis ne soit mou tout en tenant le bord du préservatif pour éviter une fuite de sperme.

  • Préservatif externe avec un noeud Étape 7

    Enlever le préservatif et faire un nœud en son milieu.

  • Préservatif externe jeté à la poubelle Étape 8

    Jeter le préservatif à la poubelle.

1 / 9

Bon à savoir : vous pouvez vous entraîner seul chez vous à enfiler votre préservatif afin d’être à l’aise avec la pose et de trouver votre modèle préféré. Si un préservatif ne vous convient pas, vous pouvez essayer un autre modèle. Il en existe pour tous les goûts en termes de taille, parfum, texture, matière. Il y a même des préservatifs « effet retardant » pour faire durer les rapports plus longtemps avant l’éjaculation !

Quels sont les avantages du préservatif externe ? 

  • Il est la seule protection contre les IST avec le préservatif interne.
  • Il est facilement accessible : pharmacie, supermarché, distributeurs, achat en ligne, , etc.
  • Il est gratuit pour les moins de 26 ans en pharmacie, sans ordonnance (vrai pour certains préservatifs ;  il faut les demander au comptoir).
  • Il peut s’utiliser seul ou en complément d’une autre méthode de contraception (pilule, DIU, implant…).

Réduire les risques de grossesse non prévue ! 
Pour éviter tout risque de grossesse non prévue, vous pouvez adopter la « double protection » en utilisant le préservatif en complément d’une autre méthode de contraception. Si vous n’avez pas encore adopté un moyen de contraception autre que le préservatif, vous pouvez prévoir une contraception d’urgence en avance chez vous. En cas d’accident de préservatif, vous pourrez réagir plus rapidement ! 

Comment obtenir un préservatif externe et à quel prix ? 

On peut très facilement se procurer des préservatifs externes dans les pharmacies, sur Internet, dans les grandes surfaces ou encore dans les distributeurs automatiques.

Depuis le 1er janvier 2023, pour les jeunes âgés de moins de 26 ans, certains préservatifs sont gratuits en pharmacie et sans ordonnance.

Pour les personnes âgées de 26 ans et plus, il est également possible de s’en procurer gratuitement dans les centres de santé sexuelle, dans les CeGIDD ou encore dans les associations de lutte contre le VIH

0,53 €

C'était le prix moyen d’un préservatif en pharmacie en 2022.*

0 €

Le préservatif est gratuit en pharmacie sans ordonnance pour les moins de 26 ans.

* prix public indicatif

Bon à savoir : pour les 26 ans et plus, certains préservatifs peuvent être remboursés jusqu’à 60 % par l’Assurance Maladie. Cette prise en charge concerne les femmes comme les hommes. Disponibles en boîtes de 6, 12 ou 24 préservatifs, et dans plusieurs tailles, ils s’achètent en pharmacie sur présentation de l’ordonnance d’un médecin ou d’une .

Pensez au préservatif en toutes circonstances !
Ayez toujours un préservatif à portée de main : si vous n’en avez pas besoin, ça pourra peut-être dépanner quelqu’un de votre entourage !